Fondateur des Films du Ciel, Nicolas Frank réalise des documentaires depuis 2004. Depuis plus de dix ans, il a ainsi travaillé avec des sociétés prestigieuses comme Point du Jour, Zadig, Brotherfilms ou Elephant doc.

En 2012, il se lance dans la production de documentaires, pour permettre à “La Négociation“ de voir le jour.

Ce long-métrage documentaire raconte, avec des accès absolument inédits, la façon dont Stéphane Le Foll, alors Ministre de l’Agriculture, a négocié les subventions Européennes aux paysans français.

Ce film “passionnant, drôle, haletant, formidable“ (Télérama), est remarqué au Fipa en 2015.

www.lanegociation.com

VOIR LE FILM SUR VIMEO : CLIQUEZ ICI

La Négociation, bande annonce

En parallèle, Nicolas Frank continue son travail avec d’autres sociétés de production. En 2015 / 2016, il coréalise notamment (avec Bruno Joucla) “Devenir Médecin“, pour la case infrarouge de France 2.

Devenir Médecin, extrait

 

“Devenir Médecin“ raconte les premiers pas à l’hôpital d’étudiants en médecine. Loin des approches sensationnalistes, le film s’attache à décrypter le ressenti intime de jeunes confrontés pour la première fois à la maladie, à la mort, et à la violence de l’univers hospitalier.

 

A travers ce ressenti, ce film décrypte subtilement les mécanismes de la formation hospitalière, et propose des pistes pour mieux soigner. Le film rencontre son public, rassemblant 1,7 millions de téléspectateurs.

Auparavant, Nicolas Frank avait notamment travaillé pour Arte, France 5, LCP, et Public Sénat.

Le Monde et les Terroirs, coécrit avec Jean Rozat (52’, 2013, Zadig / Arte), est un road movie agricole Européen : un voyage d’Ouest en Est à la rencontre des paysans et des politiques. Soigner à l’hôpital (52’, 2011, Point du Jour / France 5) s’attache à décrypter la complexe relation médecin – patient. L’Europe au risque des cellules  (35’, 2007, Point du Jour / Arte) revient sur les questions éthiques associées à la recherche sur les cellules souches. Enfin, Médecin de quartier (2006, 52’, Point du Jour / KTO) met à jour le cercle vicieux précarité / mauvaise santé. 

En dehors de ces films unitaires, Nicolas Frank a participé à plusieurs collections documentaires ou magazines pour Arte (Prochain Arrêt Amsterdam), LCP (Détours d’Europe) et Public Sénat (Attention Grands travaux).

Son premier film, Shall I read a Poem, était le portrait d'un artiste américain de 55 ans, retiré du monde sur une île Grecque. Ce film a reçu le prix du film le plus humain au Festival International du Film Insulaire de Groix, en 2006.

- les Films du Ciel - 57 rue Berthe - 75018 Paris - - info@lesfilmsduciel.com -